Get Adobe Flash player

Du 10 au 13 mai, plus de six cents participants de 130 pays se réuniront à Washington pour le premier Sommet mondial de défense des chrétiens persécutés.

Organisé par Franklin Graham et la Billy Graham Evangelistic Association (BGEA), ce sommet vise à sensibiliser le public au sort des chrétiens persécutés et à faire preuve de solidarité avec ceux qui souffrent pour leur foi. Il sera également une plateforme pour recueillir et documentés des témoignages de persécution de première main. Autre objectif: mettre en lien des victimes, des avocats, des responsables et des personnes influentes afin de créer des partenariats permettant de changer les choses.

«Nous devons nous tenir avec les chrétiens du monde et informer le public américain et Washington sur ce qui se passe et comment nous pouvons travailler avec les Nations Unies et d'autres organes gouvernementaux pour que les libertés religieuses soient protégées» a insisté Franklin Graham, président de la BGEA et de Samaritan Purse.

Aujourd'hui dans le monde, les chrétiens sont le groupe religieux le plus maltraité. Selon un rapport de Portes Ouvertes, l'année 2016 a même été la pire en matière de persécutions depuis que l'organisation a commencé son engagement il y a vingt-cinq ans. Elle rapporte que 215 millions de chrétiens vivent une persécution élevée, très élevée ou extrême dans les cinquante pays où il est dangereux d'être chrétien.